Soissons : Une cinquantaine de personnes défilent pour la journée des droits des femmes

Une cinquantaine de personnes se sont réunies devant l’hôpital de Soissons en début d’après-midi, à l’occasion de la journées internationale des droits des femmes lundi 8 mars. Après diverse prise de paroles devant les grilles de l’hôpital, les participants ont ensuite défilé jusqu’aux Ehpad de l’Eclaircie et de Saint-Lazare, situés à proximité.

Harcèlement à l’hôpital de Soissons : 1 an de prison avec sursis pour l’ancienne coordinatrice des secrétaires

Le délibéré est tombé lundi 8 mars, après dix jours de réflexion, dans l’affaire de harcèlement moral à l’hôpital de Soissons. Catherine Deconninck, née Vassaux, jugée les 25 et 26 février, pour harcèlement moral à l’encontre de six secrétaires médicales dont elle était la coordinatrice, a été reconnue coupable et condamnée à un an de…

Harcèlement moral à l’hôpital de Soissons : 10 mois de prison avec sursis requis contre la secrétaire médicale

Dix mois de prison avec sursis ont été requis contre Catherine Deconninck, née Vassaux, ancienne secrétaire coordinatrice de l’hôpital de Soissons, pour harcèlement moral qu’elle nie avoir commis à l’encontre de six secrétaires médicales : Martine Beaurain, Muriel Jablonski, Karine Delimé, Isabelle Gris, Clémence Marot et Colette Ponthieu. Le tribunal vient d’examiner les faits pendant…

Harcèlement à l’hôpital de Soissons : «Arrivée devant l’hôpital, un matin, mes pieds se sont bloqués»

Catherine Vassaux, connue sous le nom de Catherine Deconninck à l’hôpital de Soissons, est jugée, les 25 et 26 février, pour harcèlement moral à l’encontre de six secrétaires médicales. À l’époque des faits, elle exerçait la mission de secrétaire coordinatrice, chargée, sans être leur supérieur hiérarchique, de coordonner les demandes et besoins de la centaine…

Mohamed Aboulmahassine condamné à 8 ans de réclusion criminelle pour le viol d’une enfant de 11 ans

C’est dans l’appartement de Mohamed Aboulmahassine, situé au rez-de-Chassée d’un immeuble du quartier de Presles, que les faits se seraient déroulés Jusqu’au bout du procès, les deux avocates de la défense, Me Gwenaëlle Tainmont et Me Ana-Maria Martins, ont tenté de jouer sur les faiblesses du dossier pour tenter d’obtenir la relaxe de leur client.…